Gif Atelier


L'atelier d'écriture de Gardanne se déroule au siège de l'AAI, 35 Rue Borely, 13120 Gardanne
chaque vendredi de 14h à 16h.
Pour contacter l'AAI utiliser l'adresse e-mail : aai.esj@wanadoo.fr ) ou téléphoner au 0442515299

L'atelier d'écriture de la Méjanes d'Aix se déroule chaque jeudi de 10h à 12h à la Mareschale, 27 avenue de Tübingen 13090 Aix-en-Provence (TEL : 04.42.59.19.71 - e-mail Ecrits.Alaai@gmail.com ) et aussi le premier lundi du mois (même heure, même lieu).

L'animation ci -dessous représente l'aspect avant tout ludique de cet atelier gratuit ouvert à tous. Du rire et de la légèreté...

lundi 5 novembre 2012

Sonnets en bouts rimés

Auguste Renoir - le déjeuner des canotiers

Seconds textes produits durant l’atelier du 2 novembre 2012 :

Préparation pour la pêche


Après un excellent repas gastronomique
Nous sommes tous allés vers le photomaton.
On est passé par la prison où le maton
Nous vit dans sa lunette assez astronomique.

Ses collègues, gaiement, jouaient à l’élastique,
Le directeur, surveillait lui, ses rejetons
Quand nous, au casino, nous prîmes des jetons
En entrant dans la salle où le manche s’astique…

Perdant pied… et mes sous en jouant au mobile
Manche à ronds, je me dis : « te fais pas de la bile
Il te faudrait manger un coq au romarin… »

Et là, nous baverions, ma chère gargamelle.
Les restes, eux, je les mettrais dans ma gamelle
Car demain ce sera :  pêche avec un marin.

(Christian Duvoy)


Mon estomac…

Mon estomac se tord ; ma faim gastronomique
S’en va crever en douc’ dans un photomaton ;
Du restaurant, hurlants, surgissent des matons
Lui collant sous le nez, la note astronomique.

Mon estomac, ravi, s’en empare et mastique
Et rêve que soudain, ell’ fass’ des rejetons
Les vils matons disent : « en prison nous t’jetons,
Tout le temps tu auras, parc’ que ta faim t’astique »

Mon estomac soumis fait des bulles habiles
S’adressant à lui-mêm’ : « Ne te fais pas de bile
On te donn’ra sûr’ment un brin de romarin »

Mon estomac, mutant, devient un’ gargamelle,
Dans le photomaton, toujours pas de gamelle
Il sort, oublie son rêve et croque le marin.

(Zoeffine)



Souvenir d’un restaurant gastronomique

Je te hais grand resto qu’on dit gastronomique
Je prendrai ta photo puis au photomaton
Je flasherai ma tête au rictus de maton
Qui rechigne à payer ce prix astronomique.

Oh, mon pauvre dentier ! Faut-il qu’on les mastique
Ses pousses de bambous ou durcis rejetons ?
On se croirait au Quick versant quatre jetons
Pour un burger ketchup et l’auto qu’on astique.

Non, aucun des serveurs n’est serviable ou habile,
Mais au fond à quoi bon se faire de la bile,
Ce soir je humerai ma dinde au romarin.

Les plaisirs du palais et de la gargamelle
Seront meilleurs chez moi, loin de cette gamelle
De luxe qui exhale un fétide air marin.

(Rolland Pauzin)


Astronomique


Prends ton repas au club gastronomique
Après t’être goinfré, visites donc le photomaton
En prison, tu pourras sourire pour le maton
Et montrer l’ampleur de ton ventre astronomique

Les dents de devant te manquent quand tu mastiques
Je pense qu’elles se sont semées comme des rejetons
Manger la bouche ouverte, tu me fous les jetons
Avec une brosse à dents, il faudrait que tu astiques

A dire des méchancetés, je perds mon mobile
Qui était de ne pas me faire trop de bile
Reprenons tout cela avec du romarin

Dans ton costume de dimanche, ma chère Gargamelle
Tu ressembles à un bœuf qui vide sa grosse gamelle
Pour survivre le spectacle, j’ai besoin d’air marin.

(Michel René Alix)

Le pied marin


Quel ingrédient pour un repas gastronomique ?
Quel cliché peut se passer d’un photomaton ?
Sans tourner en rond laissons rêver le maton
Qui sans lunette fera un plongeon astronomique.

La timide idée comment la rendre élastique,
La faire entrer dans la têt’ de nos rejetons ?
Sans denier l’effort faisons briller les jetons
Tel le besogneux devant le crân’ qu’il astique.

D’une statue, la stature sans êtr’ mobile
Dans l’ombr’ se form’ se déform’ sans se fair’ de bile
Sans pour autant mettre les pieds dans l’romarin

Pour un tour du mond’ culinair’ tell’ Gargamelle
L’tache engloutie c’est en partageant la gamelle
Que de ce veau elle laiss’ le pied au marin.
 
(Didier L.)

________________________

Rappel de la consigne :
Jeu des bouts rimés - Écrire un sonnet avec les rimes suivantes (qui sont des mots gigognes):

___________________  gastronomique
___________________  photomaton
___________________  maton
___________________  astronomique.

___________________  mastique ou élastique
___________________  rejetons
___________________  jetons
___________________  astique.

___________________  mobile ou habile
___________________  bile
___________________  romarin.

___________________  gargamelle
___________________  gamelle
___________________  marin.