Gif Atelier


L'atelier d'écriture de Gardanne se déroule au siège de l'AAI, 35 Rue Borely, 13120 Gardanne
chaque vendredi de 14h à 16h.
Pour contacter l'AAI utiliser l'adresse e-mail : aai.esj@wanadoo.fr ) ou téléphoner au 0442515299

L'atelier d'écriture de la Méjanes d'Aix se déroule chaque jeudi de 10h à 12h à la Mareschale, 27 avenue de Tübingen 13090 Aix-en-Provence (TEL : 04.42.59.19.71 - e-mail Ecrits.Alaai@gmail.com ) et aussi le premier lundi du mois (même heure, même lieu).

L'animation ci -dessous représente l'aspect avant tout ludique de cet atelier gratuit ouvert à tous. Du rire et de la légèreté...

samedi 26 janvier 2013

L'oeil dans son miroir

Main dans le reflet d'une sphère - MC Escher



Atelier 25 janvier 2013


Je suis en moi


Mon œil, il est bien ouvert, je suis sur ce blanc neigeux, moi qui tombe dès qu'il y a trois flocons par terre !
Je vais éviter de bouger mais j'ai froid.
Je voudrai grimper sur la paupière. J'essaie. Aie! Je glisse.
J'ai peur de tomber dans ce grand trou noir, qu il est grand ce trou!
J'ai une idée, je vais éclairer toutes les lumières ainsi le trou deviendra tout petit.
Ça marche ! J'ai glissé mais le trou est trop petit, je ne passe pas au travers.
Maintenant je vais me pencher en avant et tomber dans ma main.

(Brigitte)


 Témoin oculaire


Il m’était venu à l’esprit d’étudier l’arc gravitationnel de mon œil gauche.

J’ai commencé par lancer des petits objets en l’air : bouts de papier, confetti, punaises peintes… Mais ils n’ont pas réussi à entrer en équilibre gravitationnel. (J’aurais voulu qu’ils encerclent ma tête comme de miniature spoutniks.) Mais, rien du tout, mon œil gauche s’est refermé comme un capot de voiture et ils sont tombés par terre.

J’ai pensé fabriquer une petite sonde qui, lancée du rebord de la fenêtre, viendrait se poser sur le bord de ma paupière. Avec les nanotechnologies j’arriverais peut-être à y installer un petit ordinateur, un sismographe, et un « gravitographe*».

J’ai presque réussi du premier coup. La petite sonde parcourut tranquillement la distance du rebord de la fenêtre jusqu’à mon œil gauche. Puis, tac, mon œil se referma à l’ultime instant ou la sonde allait se poser. Je n’avais pas tenu compte du réflexe oculaire.

Mon second essai se tint sous des conditions nocturnes. Ma sonde se posa sans entraves sur la paupière inférieure de mon œil gauche et aussitôt les informations mirent à émettre d’à partir de l’ordinateur de bord. J’avais installé un poste de réception dans ma main droite, et en louchant, je parvins à lire les résultats :

Température, 30 degrés
Gravité, 0.03 (à la puissance –10)
Viscosité, 15 uga
Courbure, 0.01 degrés

Et des images suivirent. Gros plans d’une prunelle géante, un iris, un océan de blanc strié de rivières rouges, et des cils comme les fortifications de Vauban. Et sous toute cette gélatine, des éclairs, des vibrations et le glouglou infernal de mon sang.

(Michel René Alix)
Note : Gravitographe - Mot inventé


____________________________________

2 – Consigne : Un œil se regarde dans un miroir et fait un voyage sur cette image. Il peut par exemple traiter les veinules rouges comme des sentiers ensanglantés... traiter le rond de l'œil comme celui de la Terre d'un Christophe Colomb, traiter l'iris avec ses multiples couleurs comme une forêt amazonienne ou des barrières de différentes couleurs qu'un cheval saute, traiter le blanc de l'œil plus ou moins crème ou jaune comme un ciel nuageux traversé par un avion, par un oiseau... traiter la pupille comme le dernier trou noir qui nous aspire et nous emporte etc... traverser un flot de larmes...
Faites votre voyage sur cet œil.

Mettez un titre par exemple : voyage à l'œil

Tableau : Main dans le reflet d'une sphère de MC Escher